Mich_KC'est un livre étonnant ! L'histoire d'un jeune homme d'Afrique du sud, dont on ne saura jamais s'il est noir ou blanc, qui est né avec un bec-de-lièvre et un esprit pas très vif, et est resté avec sa mère à l'écart des autres ; il devient jardinier de la ville du Cap. Sa mère très malade, usée par des années de travail domestique au service des autres, souhaite quitter la ville pour retrouver la ferme où elle était née, dans la région de Prince Albert. S'en suit alors le départ, le trajet, compliqué dans le pays en guerre, la mort de la mère qu'il ne traîne plus en charriot mais dans une urne, des rencontres souvent désagréables pour Michael;  il arrivera, pendant un certain temps à vivre selon son rêve. Dans la deuxième partie du livre, c'est un médecin du camp où il a échoué qui parle : il veut comprendre cet homme apparemment frustre, mais qui ne se laissera jamais récupérer, enfermer ou même approcher, un homme digne et libre.

Première phrase : " Ce que la sage-femme remarqua d'abord chez Michael K lorsqu'elle l'aida à sortir du ventre de sa mère, ce fut son bec-de-lièvre. "