testamentEn Irlande , une très vieille femme - Roseanne McNulty pense qu'elle a cent ans - vit dans une pièce de l'asile d'aliénés de Roscommon. Le médecin psychiatre en chef, le Docteur Grene doit décider de qui, parmi ses patients, peut être remis en liberté, puisque le bâtiment va être démoli avant qu'on en construise un autre. Le livre nous donne tour à tour les reflexions et opinions de Roseanne et du Dr Grene, sur leur vie passée et leurs soucis actuels. On replonge dans l'histoire des années vingt et trente, quand Roseanne était une toute jeune fille, pendant les guérillas entre police irlandaise et patriotes pour l'indépendance de l'Irlande du Sud. Le problème principal du docteur est de comprendre comment Roseanne est arrivée là ; et il y a du suspens, car on se demande ce qu'elle a bien pu faire pour être enfermée aussi longtemps ; l'histoire n'est dévoilée que lentement. Quel a été le rôle du prêtre catholique, le père Gaunt ? Le père de Roseanne était-il fossoyeur comme sa fille s'en souvient ou policier comme le dit le très ancien rapport retrouvé par le docteur Grene ? Un livre passionnant, bien écrit, dans lequel chaque personnage plonge profondément en lui-même. Et la fin est superbe et très émouvante.

Premières phrases : "Mon père disait toujours que le monde recommence avec chaque naissance. Il oubliait de dire qu'il s'achève avec chaque décès. Ou bien il pensait que ce n'était pas nécessaire. Car durant une bonne partie de sa vie il a travaillé dans un cimetierre."

 

Livre lu dans le cadre du challenge "Irlande et littérature irlandaise"

(Blog: Les découvertes de Dawn)

irlande_en_challenge