51O0gxl_a3LLa finesse et la malice de l'humour anglais dans les livres de Barbara Pym ! Délicieusement "vintage" comme le dit la couverture, ce texte se lit un sourire aux lèvres...

Miss Mildred Lathbury, "vieille fille" d'une bonne trentaine d'années et grande coupeuse de cheveux en quatre, partage sa vie entre la paroisse dont le pasteur Julian Mallory et sa soeur sont ses amis, quelques connaissances et un petit travail au centre d'aide sociale le matin. Elle s'occupe beaucoup des autres, mariages et autres problèmes de couple ou de famille semblent être de son ressort ; elle est pleine de bonté, rend service et sert des tasses de thé pour réconforter son prochain.
Fille de pasteur, de son propre avis physiquement plutôt quelconque, cette femme "ordinaire" a ce regard distancié sur les choses de la vie quotidienne qui donne du sel à leur description ; c'est piquant, amusant, plein de petites remarques qui tapent dans le mille !

L'histoire se déroule dans les années 50, sur quelques mois, entre l'arrivée et le départ des voisins de Mildred, les Napier ; Mrs Napier est anthropologue, tient mal sa maison et n'a pas le temps de faire à manger à son mari, au grand étonnement de Mildred. D'autre part, une femme encore assez jeune, veuve de pasteur, va venir séduire Julian Mallory et toute la paroisse craint alors que Mildred ne se sente mal à l'annonce de leurs fiançailles. Mais, en fait, il semble qu'elle aime être spectatrice plutôt qu'actrice, et qu'elle ait elle aussi, comme Barbara Pym des dons pour les études anthropologiques...

A lire entre deux bouquins très (trop ?) sérieux, pour un bon moment de détente avec une littérature subtile et charmante.

Extrait (p 275) : "... Je sais combien vous aimez résoudre les problèmes, remarqua-t-il en souriant. Les naissances, les mariages, et tout le reste. Peut-être était-ce vrai puisque je me retrouvais en permanence dans de telles situations, pensai-je, résignée. Se pouvait-il que la vie des autres m'intéressât plus que la mienne ?"