24 mai 2018

"Tous les feux le feu" de Julio Cortazar * * * * (Ed. L'imaginaire Gallimard ; 2004)

La première des huit nouvelles présentées ici est peut-être la plus marquante ; encore que... il y en a plusieurs autres qu'on ne risque pas d'oublier non plus ! De véritables coups de poing ces histoires : il y a le sujet traité bien sûr, mais on a l'impression que Julio Cortazar pourrait s'emparer de n'importe quel thème avec autant de réussite, et l'écriture vive, précise, intense. Le genre de livre dont le lecteur s'aperçoit tout à coup qu'il a lu plusieurs pages en apnée.La première nouvelle donc,  raconte un embouteillage,... [Lire la suite]
Posté par claire jeanne à 16:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 mai 2018

"Ghachar Ghochar" de Vivek Shanbhag * * * * (Ed. Buchet Chastel ; 2018)

Merci à Babelio et aux éditions Buchet Chastel. Comment traduire "ghachar ghochar" ? C'est une expression utilisée par la famille d'Anita quand les évènements ou les gens sont un peu emmêlés, confus... Chaos est un mot sans doute trop fort, désordre peut-être ou imbroglio conviendraient mieux.Vivek Shanbhag, qui écrit en langue "kannada", celle utilisée par les indiens de Bangalore, nous parle ici (dans son premier livre traduit en français) des membres d'une famille de la classe moyenne, représentative de ce qui peut se passer de... [Lire la suite]
Posté par claire jeanne à 11:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 mai 2018

"Une minute de silence" de Siegfried Lenz * * * * (Ed. Pavillons Poche, Robert Laffont ; première parution 2008)

Ce livre, l'un des derniers de Siegfried Lenz, l'auteur du magnifique "La leçon d'allemand" (chronique du 21 janvier 2018)  nous permet de retrouver la superbe écriture tout en délicatesse de son auteur et son humanité tendre pour son personnage principal. Le roman, assez bref (128 pages), nous présente un tout jeune homme de dix-huit ans qui assiste à une cérémonie commémorative en souvenir d'une jeune femme, professeure d'anglais dans son lycée, décédée en mer ; l'action se passe dans le petit port de Hirtshafen, au bord de la... [Lire la suite]
Posté par claire jeanne à 14:43 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
12 mai 2018

"Le vol immobile" de Jaan Kross * * * * (Ed. Noir sur Blanc ; 2006)

Trouvé à la librairie du Musée d'Orsay après avoir vu l'exposition "Ames sauvages, le symbolisme dans les pays baltes", ce très beau livre au titre tout à fait évocateur de la vie de son "héros", nous fait (re)connaître un écrivain estonien, Jaan Kross ; né en 1920 à Tallinn et mort à 87 ans après une vie d'abord de juriste et d'enseignant, puis d'écrivain et 9 ans de prison et de goulag, pas assez connu en France, il fut poète, essayiste, auteur de romans et de récits historiques et nominé plusieurs fois pour le prix Nobel de... [Lire la suite]
Posté par claire jeanne à 14:58 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
05 mai 2018

"L'accordeur de silences" de Mia Couto * * * * (Ed. Métailié ; 2013)

Voilà un livre étonnant, au style très original, écrit par un mozambicain qui a reçu en 2013, et pour l'ensemble de son oeuvre, le prix Camoes, le prix littéraire le plus important pour un écrivain lusophone. C'est un jeune garçon, Mwanito, qui raconte : son père Silvestre Vitalicio lui a fait croire ainsi qu'à son grand frère Ntunzi qu'ils étaient avec leur oncle Aproximado et Zacaria leur domestique, sans oublier l'ânesse Jezibela, les derniers êtres vivants sur Terre. Ils sont partis un jour dans une vieille guimbarde vivre à... [Lire la suite]
Posté par claire jeanne à 11:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]