51wyxwIM0fLPrix Kuvastaja (prix littéraire de littérature fantastique le plus prestigieux de Finlande) 2007.

Nous, nous lui aurions bien donné le prix du roman le plus excentrique, voire le plus "foutraque" de l'année ! Car voyons, au début  (et même par la suite...) on se demande un peu où on est tombé ! Et comment les choses vont évoluer...
Une jeune femme, Ella Milana, grande amatrice de littérature, s'aperçoit, un jour, que la fin de certains livres empruntés à la bibliothèque, est modifiée par rapport à la fin originale (par exemple Crimes et Châtiments se terminerait par l'assassinat de Raskolnikov...) ; Ella est présentée au lecteur comme ayant "vingt-six ans et entre autres, des lèvres bien dessinées et des ovaires déficients".
Ella est professeure suppléante de finnois, elle a fait un mémoire sur les aspects mythologiques des livres pour enfants de Laura Lumikko, la grande Laura Lumikko, une femme extraordinaire à la renommée internationnale, qui a fondé à Jäniksenselkä (Finlande) une société littéraire, formée de jeunes gens doués pour l'écriture et devenus des écrivains connus et reconnus sous son patronage. Il y a eu neuf enfants découverts par Laura comme très prometteurs et Ella, qui vient d'écrire une nouvelle très remarquée " Le squelette était assis dans la grotte et fumait en silence ", est nommée dixième membre, trois décennies après les autres.
Le jour de son intronisation, alors qu'une Laura très majestueuse descend noblement son escalier pour rejoindre tous les invités au rez-de-chaussée, une grande bourrasque de neige et un vent fou entrent dans sa maison ; quand tout se calme, Laura a disparu...

Laura Lumikko a écrit toute une série de livres qui concernent Le Bourg-aux-Monstres, des livres qui en fait font un peu peur aux enfants ; elle a également initié un Jeu qui n'est joué - et pris très au sérieux - que par les membres de la société littéraire. Dans "le Jeu", l'un pose un défi, l'autre doit "déverser", c'est à dire livrer à son questionneur toute la vérité sur le sujet évoqué. C'est ainsi qu'Ella essaiera d'en savoir le plus possible sur Laura Lumikko et sa disparition, un éventuel dixième membre disparu enfant, et les autres membres de la société.

"Lumikko", ce n'est pas de littérature fantastique complètement en dehors de la réalité ; il y a le réel, et... un petit décalage avec quelques évènements étranges, des apparitions, des rêves souvent. Et ça fait peur, mais pas trop, suffisamment pour qu'on ne lache pas le bouquin devenu très vite addictif pour son lecteur.

L'ensemble, non sans humour, soulève plusieurs problèmes comme l'inspiration des écrivains et la provenance des "matériaux" utilisables par ceux-ci ainsi que le rôle de la littérature dans la société.

Et que deviendraient nos livres chéris si la "peste" s'emparait d'eux et chamboulait toutes les histoires ? On n'ose l'imaginer...

Extrait (p 94) : " Soudain la maison fut pleine de neige et de vent. D'après les témoins, la tempête de neige vint de derrière Laura Lumikko, jaillit des pièces du premier étage, avança en hurlant dans l'escalier et, en un clin d'oeil, ensevelit tout pendant plusieurs minutes. On peut supposer que les fenêtres du premier étage se sont brutalement ouvertes et qu'une tempête de neige qui venait d'éclater a ainsi pu s'engouffrer dans la maison."