319GrBzR7BL

Prix Joseph Kessel 2014

Sur fond de tsunami et de catastrophe nucléaire à Fukushima, le livre de T. Reverdy raconte l'enquête d'un poète, accessoirement détective privé, Richard B. et de son amie/amoureuse Yukiko, à la recherche d'un évaporé ; un évaporé ou "johatsu" en japonais, c'est quelqu'un qui a décidé de disparaître, de ne plus jamais donner de nouvelles ni à sa famille ni à ses collègues de travail pour des raisons souvent très graves, une disparition normalement respectée par tous, famille, amis et police.

Kazehiro, le père de Yukiko, a été heureux avec sa femme ; il travaillait dans une société d'investissement, mais un soir, il est parti de chez lui, emportant trois cartons et une valise, sans espoir de retour.
Son épouse précise : " J'ai vécu trente-cinq ans avec mon mari. Dans le fond, je crois que je ne le connaissais pas. Quel que soit ce qui lui est arrivé, je ne m'en suis pas rendu compte, je ne l'ai pas vu venir. C'est ainsi, n'est-ce-pas, Lichaado-san, vous dormez à côté de quelqu'un pendant des années, pourtant vous ne savez toujours pas de quoi il rêve." (p 113)

La jolie Yukiko vit depuis des années à San Francisco et a partagé un temps la vie de Richard B. puis l'a quitté, lui brisant le coeur ; mais quand elle apprend la disparition de son père, elle veut absolument comprendre ce qui est arrivé et c'est à son ex-amant qu'elle demande de venir au japon, à lui l'homme d'habitudes, qui a horreur des voyages... et du tofu.

Le pauvre Richard B. va avoir beaucoup de difficultés à Tokyo, d'autant que le travail de détective ne l'intéresse pas vraiment, et qu'il essaie de trouver des pistes en buvant du saké dans des bars ; de son côté, celui qui est devenu Kaze, a trouvé du travail comme journalier " ... déblayer les routes, débarrasser les gravats, nettoyer les égouts inondés de Fukushima ou travailler à la maçonnerie de la centrale nucléaire pour une de ces entreprises de sous-traitance dont personne ne voulait rien savoir."

Une histoire prenante, un style à la fois mélancolique et humoristique, mais aussi poétique et parfois documentaire, et plein d'informations passionnantes sur le Japon actuel et ses "crises" ainsi que sur tout ce qui a pu se passer après le tsunami de mars 2011, font de cette fiction une lecture passionnante !