20 juillet 2020

"Fa(m)ille" de Audrey Dana * * * * (Ed. Équateurs ; 2018)

Ouf ! Quelle famille ! Un père aimant mais toujours absent qui a des femmes et des enfants un peu partout, une mère d'origine américaine, Mary, très belle mais plutôt zinzin ; l'auteure nous raconte son enfance, de la petite fille de six ans heureuse et pleine de vie qu'elle a été, à l'adolescente - elle parle très bien de l'adolescence Audrey Dana - plutôt très malmenée par la vie et par les autres. Dans une maison, "Maryland", située dans la Beauce, à côté d'un champ de betterave à l'odeur insoutenable six mois de l'année, le... [Lire la suite]
Posté par claire jeanne à 16:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 juillet 2020

"une femme en contre-jour" de Gaëlle Josse * * * (Ed. Notabilia ; 2019)

Gaëlle Josse, munie d'une très belle écriture et d'une grande empathie pour son personnage, nous apporte ici son éclairage sur la vie d'une femme extraordinaire et incroyable, une photographe totalement inconnue à sa mort, une artiste originale, libre et courageuse, Vivian Maier. Deux parties dans ce récit, qui ne sont pas séparées par des chapitres différents, tout est entremêlé ; une partie heureuse, c'est une vie, vécue selon des choix, une vie de création, mais c'est aussi une existence solitaire, d'une grande tristesse. Un... [Lire la suite]
Posté par claire jeanne à 11:58 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
02 juillet 2020

"La louvardière" de Hélène Toulhoat * * * * (Blog lefanalbleu.wordpress.com ; 2018)

Le.a lecteur.trice est d'emblée plongé.e dans l'histoire : on est au milieu du XIX ème siècle, et la jeune Alice - à peine vingt ans - qui vient de se marier et de venir habiter avec Lionel à La Louvardière est timide mais très vive ; c'est une héroïne du XIXème siècle, une femme douce et aimante, peu portée à se mettre en avant. Elle a cependant beaucoup de personnalité et c'est elle qui est tombée amoureuse du beau Lionel de Châtenay, finissant par persuader ses proches qu'elle devait épouser cet homme nettement plus âgé ; elle... [Lire la suite]
Posté par claire jeanne à 19:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 juin 2020

"Personne n'a peur des gens qui sourient" de Véronique Ovaldé * * * (Ed. J'ai lu ; première parution 2019)

Ce livre raconte l'histoire de Gloria ; au début, Gloria est une jeune femme qui fuit. A quel danger cherche-t-elle à échapper ? On ne le sait pas... et c'est tout le suspens, que s'est-il passé pour qu'elle ait aussi peur et qu'elle veuille mettre à l'abri ce qu'elle a de plus cher, ses deux filles ?Après avoir bourré sa voiture d'affaires dont "le Beretta de son grand amour", et sous prétexte d'un incident familial, elle passe prendre la plus petite de ses filles, Loulou, à son école puis la grande, Stella, adolescente revêche, à... [Lire la suite]
Posté par claire jeanne à 19:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 juin 2020

"La panthère des neiges" de Sylvain Tesson * * * * (Ed. Gallimard ; 2019)

C'est le grand photographe amoureux de la nature, Vincent Munier, qui a invité l'auteur à une traque, une chasse, une quête dans la steppe tibétaine : ils ne vont pas faire de mal à quiconque ces humains respectueux, ils veulent seulement voir, observer, photographier.Partis au Tibet, sur les traces d'un animal mythique, à l'affut pendant des jours et des jours, dans un froid glacial, en territoire hostile, ils attendent. Ils en voient des bêtes, et des intéressantes, hémiones, gazelles, aigles royaux, chèvres bleues, loups,... [Lire la suite]
Posté par claire jeanne à 14:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 mai 2020

"Les rêveurs" de Isabelle Carré * * * (Ed. Le livre de Poche ; première parution 2018)

  Livre émouvant, poignant, très humain, que l'on referme le coeur serré ; bien loin de l'image d'une "people", Isabelle Carré, actrice reconnue de théâtre et de cinéma, comédienne "discrète et lumineuse", est tout sauf superficielle. Est-ce d'avoir eu des parents complexes et un départ dans la vie assez compliqué qui a entraîné une vision de l'existence qui est belle mais quand même parfois désepérée ? Une mère fragile, à tendance dépressive, d'origine aristocratique désargentée et un père d'origine plus modeste, artiste très... [Lire la suite]
Posté par claire jeanne à 15:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 mai 2020

"Dictionnaire amoureux des chats" de Frédéric Vitaux * * * * (Ed. plan / Fayard ; 2008)

Quelle formidable mine à la fois historique, littéraire, artistique et même spirituelle... que ce dictionnaire ! Un homme qui aime les chats, comme beaucoup d'écrivains, qui apprécie leur indépendance et l'amitié qu'ils nous manifestent, a écrit un gros bouquin formidable sur nos petits félins ; comme dans tous les dictionnaires, les entrées, par ordre alphabétique, nous informent de tout ce qui concerne nos coquins poilus : de A comme Abyssin à Z comme Zen, plus de 120 articles font le tour de la question "chat". Chaque lecteur... [Lire la suite]
Posté par claire jeanne à 15:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 mai 2020

"Bakhita" de Véronique Olmi * * * * (Ed. Le Livre de Poche ; parution 2017)

Un récit très intense, pas un moment de répit avec Véronique Olmi, qui trace le chemin de l'histoire de cette très jeune soudanaise, 7 ans au moment où elle est arrachée à sa vie, à celle de sa famille, enlevée pour être vendue comme esclave. Nous suivons quasiment en apnée ce qui arrive à cette petite fille du Darfour, née en 1869, qui a reçu une base d'amour familial mais qui grandira pénétrée de son absence de valeur, et de son statut d'esclave. Acheter et vendre des êtres humains, rien que cette prise de conscience-là va... [Lire la suite]
Posté par claire jeanne à 16:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 mars 2020

"La Calanque de l'Aviateur" de Annabelle Combes * * * * (Ed. Héloïse d'Ormesson ; 2019)

Que vient-elle donc faire presque au bout du monde - Bretagne ? vendée ?, au bord de l'océan en tout cas - cette jeune femme qui achète cash une ancienne mercerie complètement délabrée et une vieille camionnette rouge destinée à transporter des caisses en bois ? Elle ne parle pas, ou peu, Leena ; on comprend qu'elle traîne un passé compliqué et qu'elle a besoin d'une pause et d'un redémarrage. Elle a perdu quelqu'un, son père ? Elle a aussi été victime d'un "prédateur" ? Le début du récit est assez brumeux... mais il va s'éclaircir.... [Lire la suite]
Posté par claire jeanne à 10:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 février 2020

"L'homme qui n'aimait plus les chats" de Isabelle Aupy * * * * (Ed. du Panseur ; 2019)

C'est un vieil homme qui raconte : alors au départ il y a une île, qui accueille - d'après le narrateur - des réfugiés ; des réfugiés d'où ? du continent bien sûr. C'est une petite île où tout le monde se connaît : il y a le curé qui fait de superbes homélies et lève assez facilement le coude, le gardien du phare qui n'en sort jamais on comprendra pourquoi, le poète joueur de violon d'origine tchèque, la commère, le cuisinier-restaurateur, etc. Tous s'aiment plutôt bien et s'entraident avec plaisir. Sur cette île, il n'y a pas que... [Lire la suite]
Posté par claire jeanne à 16:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]