01 décembre 2017

"Dans les forêts de Sibérie" de Sylvain Tesson * * * * (Ed. Gallimard ; 2012)

Pourquoi fuir ? Et que fuit-on quand on part loin ? Longtemps ? Pour Sylvain Tesson, il s'agit de tenir une promesse qu'il s'était faite ; tout au long du livre, il égrène ses raisons de faire l'ermite : se retirer et disparaître, ne pas nuire aux autres êtres vivants, vivre la solitude (Qu'est-ce que la solitude ?... Elle impose une responsabilité : je suis l'ambassadeur du genre humain dans la forêt vide d'hommes. Je dois jouir de ce spectacle pour ceux qui en sont privés. Elle génère des pensées puisque la seule conversation... [Lire la suite]
Posté par claire jeanne à 08:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

18 octobre 2017

"La chaise numéro 14" de Fabienne Juhel * * * (Ed. Babel ; 2017, première publication 2015)

Comment retrouver sa dignité et l'estime de soi quand elles ont été - presque - détruites ?C'est la question que s'est posée Maria Salaün après qu'on lui ait rasé sa magnifique chevelure rousse ; nous sommes à la fin de la seconde guerre mondiale, à Saint-Brieuc et la jeune femme est unaninement condamnée pour avoir fait de "la collaboration horizontale". Mais Maria ne baisse ni la tête, ni les bras ; elle sait, elle, qu'elle aimait et qu'elle était aimée et qu'elle a vécu une histoire magnifique ! De quel droit son ancien ami... [Lire la suite]
Posté par claire jeanne à 19:27 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
23 septembre 2017

"A l'origine notre père obscur" de Kaoutar Harchi * * * * (Ed. Babel ; première publication 2014)

A travers l'histoire de cette jeune fille enfermée avec sa mère dans une "maison des femmes", l'auteure aborde le thème de l'amour entre un enfant et ses parents et celui du confinement d'épouses sensées avoir commis une faute.Nous sommes dans un pays arabe, Maroc ? et une femme vit, avec sa fille, et d'autres femmes, dans une maison dont elles n'ont pas le droit de sortir ; qu'a-t-elle fait pour avoir été chassée ainsi de la famille, rejetée par l'homme qui l'aimait et qu'elle aime toujours ? Sa fille la voit se débattre dans... [Lire la suite]
Posté par claire jeanne à 18:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 août 2017

"La fin de Mame Baby" de Gaël Octavia * * * * (Ed. Gallimard ; 2017)

Merci à Babelio et aux éditions Gallimard Un premier roman très étonnant ! Original et bien écrit, ce livre de l'auteure de pièces de théâtre antillaise Gaël Octavia est très prenant ; une sorte de suspens est habilement entretenu tout le long du récit qui fait qu'on ne le lâche pas et qu'on tourne les pages pour enfin comprendre... Mais en même temps, on se laisse imprégner par l'histoire, qui est à la fois celle du "Quartier" une toute petite ville mal batie où la violence règne, mais aussi celle de ses habitants, le personnage... [Lire la suite]
Posté par claire jeanne à 21:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 août 2017

"Histoire du lion Personne" de Stéphane Audeguy * * * (Ed. Seuil ; 2016)

Prix littéraire 30 millions d'amis ; Prix Wepler Fondation La Poste. Une belle histoire, bien écrite, triste comme le sont souvent les belles histoires ! C'est celle d'un lionceau nommé Personne, car le jeune sénégalais Yacine qui l'a trouvé par hasard sur la route de Saint-Louis, était le meilleur élève du père Jean à la Mission où il étudiait et Yacine excellait particulièrement en mathématiques et en grec ; son épisode favori des aventures d'Ulysse étant celui où par ruse le héros échappe au cyclope, le jeune garçon décide de... [Lire la suite]
Posté par claire jeanne à 09:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 mai 2017

"Article 353 du code pénal" de Tanguy Viel * * * * (Ed. de Minuit ; 2017)

C'est le ton du livre qui frappe le lecteur dès le début, celui d'un homme franc, honnête et un peu naïf qui cherche à comprendre ce qui lui est arrivé ; il est dans le bureau d'un juge d'instruction parce qu'il a jeté à la mer un promoteur immobilier et que celui-ci est mort.Il faut dire que depuis une petite dizaine d'années, Antoine Lazenec, promoteur véreux de son état, asticote et provoque ceux qui habitent ce petit village breton situé sur une presqu'île en face de la rade de Brest. Il a racheté "le château" et les terrains... [Lire la suite]
Posté par claire jeanne à 18:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 mai 2017

"Babylone" de Yasmina Reza * * * * (Ed. Flammarion ; 2016)

Le livre refermé, on se dit quel bon moment j'ai passé et qu'est-ce que j'ai ri ! Pourtant, l'histoire en elle-même n'est pas si drôle, la narratrice Elisabeth, raconte que son voisin et ami Jean-Lino a un soir, en rentrant d'une soirée un peu arrosée chez elle, étranglé sa femme.  Les protagonistes ont une bonne soixantaine d'années, un peu désabusée, mais somme toute ils ne sont pas malheureux ; assez tristes de vieillir bien sûr - il y a quelques jolis moments sur des promenades en famille et qui marche devant ou traîne la... [Lire la suite]
Posté par claire jeanne à 10:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 avril 2017

"Le garçon" de Marcus Malte * * * (Ed. Zulma ; 2016)

Prix Femina 2016 Attention, écriture superbe ! Fluide, naturelle, utilisant un vocabulaire à la fois choisi et très évocateur. C'est original et très agréable à lire. Premières phrases : " Le jour n'est pas encore levé et ce que l'on aperçoit tout d'abord au loin sur la lande est une étrange silhouette à deux têtes et huit membres dont la moitié semble inerte. Plus dense que la nuit elle-même, et comme évoluant en transparence derrière ce voile d'obscurité. La paupière fronce à cette apparition. Doit-on s'y fier ? On se demande. On... [Lire la suite]
Posté par claire jeanne à 10:34 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
06 avril 2017

"La cache" de Christophe Boltanski * * * * (Ed. Folio ; 2016)

Prix Femina 2015 C'est l'histoire d'une famille, celle de Christophe Boltanski, racontée de façon allègre et passionnante.Séparés par des plans de l'habitation familiale, rue de Grenelle, et intitulés "voiture", "cuisine", bureau..., les chapitres s'enchaînent, nous plaçant très rapidement dans l'intimité de cette famille hors-norme, d'origine juive et russe, un peu à la façon d'un jeu de Cluedo.Le personnage principal, la grand-mère, Marie-Elise / Myriam, encartée au parti communiste et surnommée "Mère-Grand" a eu la polio et se... [Lire la suite]
Posté par claire jeanne à 17:26 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
03 avril 2017

"C'est dimanche et je n'y suis pour rien" de Carole Fives * * * (Ed. Folio ; 2016)

Un sujet grave mais un texte lumineux ! Un roman assez court, une belle langue parfois un peu populaire, et une histoire qui donne beaucoup à réfléchir...L'héroïne, Léonore, ne s'est jamais vraiment remise de la disparition de son premier amour ; elle avait quinze ans et José en avait dix-neuf. C'était un fils de famille portugaise immigrée en France dans les années soixante et petit à petit Carole Fives nous racontera et l'histoire de cette famille, et celle de Léonore. Vingt-cinq ans après, Léonore ressent le besoin d'aller au... [Lire la suite]
Posté par claire jeanne à 21:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]