16 février 2017

"Les vies de papier" de Rabih Alameddine * * * * (Ed. Les Escales ; 2016)

Prix Femina étranger 2016 Ayant fait très attention à la couverture représentant un amoncellement de livres, et pas suffisamment au nom de l'auteur, je retourne voir qui a écrit ce que je suis en train de lire : c'est un homme ! incroyable ! Un écrivain qui se glisse si bien dans la peau d'une femme, ce n'est pas fréquent. Cette femme est une beyrouthine âgée de soixante-douze ans ; depuis cinquante ans, elle traduit en arabe, pendant une année, un livre qu'elle a choisi avec beaucoup de soin le premier janvier. Ah oui, et aussi elle... [Lire la suite]
Posté par claire jeanne à 18:51 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

17 septembre 2016

"Badawi" de Mohed Altrad * * * (Ed. Babel ; 2011)

Syrie, le désert, et un grand fleuve, l'Euphrate ; dans un village isolé, un petit garçon est né d'une très jeune femme, répudiée et chassée de son foyer à cause des manigances de la première épouse ; la jeune mère meurt alors que l'enfant est encore petit et celui-ci est élevé par sa grand-mère qui le destine à devenir berger. "Nous, les Badawis, les Bédouins" dit l'auteur ; le petit garçon qui s'appelle Maïouf est très conscient d'être un bédouin et ne renie pas ses origines ; ce qu'il veut, c'est aller à l'école. Il en a entendu... [Lire la suite]
Posté par claire jeanne à 18:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 septembre 2016

"Et ne reste que des cendres" de Oya Baydar * * * * * (Ed. Phébus ; 2015)

Un très très beau livre écrit par une femme exceptionnelle : Oya Baydar, ancienne militante communiste, longtemps frappée d'exil et figure importante de la littérature turque. Elle dit avoir écrit dans "Et ne reste que des cendres" l'histoire d'une génération, sa génération, certainement utopique, et qui a vécu des tragédies. Elle a voulu écrire un livre non seulement politique, mais aussi l'histoire d'un très grand amour qui traverse les années.Oya Baydar nous raconte ainsi le destin d'une femme, Ülkü, et celui d'un homme qu'elle a... [Lire la suite]
Posté par claire jeanne à 19:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 novembre 2015

"La vaine attente" de Nadeem Aslam * * * * (Ed. Seuil, 2009)

Il était une fois, une maison avec des fresques aux murs recouvertes de boue et des livres cloués au plafond, une maison avec cinq pièces, une pour chacun des cinq sens ; nous sommes en Afghanistan, à Usha, située à une cinquantaine de kilomètres de Jalalabad, en 2005, chez un médecin d'origine anglaise, Marcus Caldwell. On sait dès le début qu'il a soixante-dix ans, que sa femme, Qatrina, une afghane pour laquelle il était devenu musulman et qui était médecin comme lui est morte, ainsi que sa fille Zameen. Mais qu'il a sans doute,... [Lire la suite]
Posté par claire jeanne à 22:38 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
20 juin 2015

"La perle et la coquille" de Nadia Hashimi * * * * * (Ed. Milady, 2015)

"La perle et la coquille" est la très belle histoire de deux femmes afghanes, Rahima et Shekiba, deux femmes de la même famille mais vivant à des époques différentes ; c'est Shaima qui raconte à ses cinq nièces l'histoire leur aïeule Shekiba (née en 1890) qui eut un destin hors du commun, et l'une des fillettes aura elle aussi une vie peu banale.La famille Bardari a donc cinq filles, et, selon la tradition, l'une d'elles peut devenir un garçon ; Rahima a neuf ans quand elle devient Rahim, une "bacha posh". Sa mère lui coupe les... [Lire la suite]
Posté par claire jeanne à 21:42 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
25 novembre 2014

"Ainsi résonne l'écho infini des montagnes" de Khaled Hosseini * * * * * (Ed. 10/18, 2014)

Merveilleuse histoire, merveilleux conteur ! L'auteur de "Les cerfs-volants de Kaboul" commence cette fois son récit en nous racontant un amour très fort entre un grand frère, Abdullah et sa petite soeur, Pari ; on est en 1952, leur mère est morte en mettant sa fille au monde et leur père, qui sait raconter de belles histoires, est peu présent, toujours occupé à chercher du travail. Un jour, après s'être remarié à Parwana dont il a eu un troisième enfant, Iqbal, le père emmène la petite Pari à Kaboul pour qu'elle soit adoptée par une... [Lire la suite]
Posté par claire jeanne à 17:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 février 2014

"C'est moi qui éteins les lumières" de Zoya Pirzad * * *

"C'est moi qui éteins les lumières" dit Clarisse à son mari le soir; histoire d'une femme, Clarisse, mariée et mère de famille arménienne vivant dans les années soixantes à Abadan en Iran. La très sympathique auteure de ce joli roman nous montre que les joies et les peines des femmes sont partout les mêmes ; la vie plutôt tranquille, très bien décrite, de Clarisse est occupée surtout par ses enfants, un grand fils adolescent et des jumelles de neuf ans ainsi que par sa mère et sa soeur, très présentes ; le mari lui, s'intéresse-t-il... [Lire la suite]
Posté par claire jeanne à 18:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 novembre 2013

"La bâtarde d'Istanbul" de Elif Shafak * * * *

Qui est l'héroïne de ce livre ? Zeliha Kazanci, la stambouliote séduisante, minijupe, talons aiguille et piercing, qui vit avec ses soeurs, mère et grand-mère et a une fille dont personne ne connait le père ? Asya Kazanci, fille de Zeliha, jeune révoltée, qui multiplie les amants et rejoint ses amis dans un drôle de café d'Istanbul ? Armanoush Tchakhmakhchian, appelée Amy par sa mère, fille d'un arménien vivant aux USA avec sa famille, et de Rose une américaine blonde et dodue qui a divorcé de son premier mari arménien puis a épousé... [Lire la suite]
Posté par claire jeanne à 12:29 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
02 août 2013

"Crime d'honneur" de Elif Shafak * * * *

Londres, 1992 ; une jeune femme, Esma, écrit l'histoire de sa famille, en particulier celle de sa mère, Pembe. La première phrase du livre est : "Ma mère est morte deux fois". Dès le début, il est clair que Pembe a été poignardée par son fils aîné, Eskender. Chez les Tariq, émigrés de Turquie en Grande-Bretagne dans les années soixante-dix, ce fils aîné était le "sultan, l'adoré" de sa mère. Pembe avait une soeur jumelle, Jamila, restée en Turquie, qui ne s'est pas mariée et est devenue sage-femme. L'histoire des parents de Pembe et... [Lire la suite]
Posté par claire jeanne à 18:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 mars 2013

"Quand blanchit le monde" de Kamila Shamsie * * *

"Quand blanchit le monde", c'est quand la bombe lancée sur Nagasaki a explosé ; ce matin-là, quand se produit l'éclair blanc, Hiroko, institutrice, vient de voir partir son fiancé, Konrad ; elle ne le reverra pas. Brûlée dans le dos, ayant tout perdu, la jeune femme quitte le Japon pour l'Inde, Dehli, où vit la demi-soeur de Konrad. Elisabeth Burton, dite Ilse, devient très vite sa grande amie et Hiroko se marie avec Sajjad, le secrétaire de James Burton mari d'Elisabeth. C'est le début d'une grande fresque historique et romanesque,... [Lire la suite]
Posté par claire jeanne à 14:48 - - Commentaires [1] - Permalien [#]