28 août 2015

"Les âmes mortes" de Nicolas Gogol * * * * (Ed. Folio classique ; première édition 1842)

Les "âmes" dans la Russie féodale du XIXème siècle, ce sont les serfs mâles ; un propriétaire terrien possédait un certain nombre de serfs donc d'âmes au moment du recensement et il payait un impôt en fonction de ce nombre ; mais entre deux comptages souvent espacés de nombreuses années, des serfs mourraient et le propriétaire continuait de payer la taxe, la capitation, pour eux, comme s'ils étaient encore vivants.Ce sujet c'est Pouchkine qui l'a confié à Gogol, persuadé que celui-ci saurait le faire fructifier : l'idée était d'écrire... [Lire la suite]
Posté par claire jeanne à 17:53 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

23 août 2015

"D'ailleurs,les poissons n'ont pas de pieds" de Jon Kalman Stefansson * * * * * (Ed. Gallimard, 2015)

Magnifique ! Superbe ! Cette "chronique familiale" couvre trois générations et dès les premières lignes on retrouve l'écriture, très belle, et au rythme si particulier de l'auteur islandais de la trilogie : "Entre ciel et terre", "La tristesse des anges" et "Le coeur de l'homme" ; il nous emmène encore une fois dans son pays de froid et de neige et surtout au coeur de ses réflexions sur l'être humain : L'existence de Dieu, la complexité de l'homme, l'insatisfaction, l'importance de la poésie et de la musique, l'impossibilité souvent... [Lire la suite]
Posté par claire jeanne à 22:24 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
20 août 2015

"Un membre permanent de la famille" de Russell Banks * * * (Ed. Actes Sud, 2015)

Dans ses nouvelles, R. Banks ne déploie pas la puissance de son écriture de la même façon que dans ses romans ; ses "petites histoires", très réussies, souvent émouvantes, nous emmènent dans le quotidien des personnages, mais en leur donnant toujours une dimension mystérieuse.Là où Russell Banks est génial, c'est quand en quelques lignes il nous plonge dans leur monde et nous livre une fraction de vie révélatrice de leur personnalité. C'est bien sûr formidablement intéressant, et il vaut mieux faire une petite pause entre chaque récit... [Lire la suite]
Posté par claire jeanne à 14:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 août 2015

"Les intéressants" de Meg Wolitzer * * * * (Ed. rue fromentin ; 2015)

Elle n'est pas spécialement belle Julie, renommée Jules par ses amis du camp d'été de Spirit-in-the-woods, et elle-même se sent plutôt empotée et timide. Dans ce camp où les adolescents viennent travailler et développer leurs dons artistiques et où ils logent dans des tipis, elle a été invitée un peu plus tôt dans la journée par Ash et son groupe, tous originaires de New York, alors qu'elle vient d'une petite ville ;  ils sont drôles et intelligents, et se font appeler "les intéressants" : il y a Goodman le séducteur et grand... [Lire la suite]
Posté par claire jeanne à 22:21 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
06 août 2015

"Le chardonneret" de Donna tartt * * * * * (Ed. Feux croisés, 2014)

Noël, un jeune homme est seul à Amsterdam, dans une chambre d'hôtel ; qu'est-il arrivé à Théodore Decker pour qu'il soit désespéré au point d'envisager un moment de mourir ?Dans ce gros livre (787 pages) Théo va se parler à lui-même tout en nous racontant les quinze dernières années de sa vie."Les événements auraient pu mieux tourner si elle était restée en vie. En fait elle est morte quand j'étais enfant ; et bien que tout ce qui m'est arrivé depuis soit entièrement ma faute, à moi seul, toujours est-il que, lorsque je l'ai perdue,... [Lire la suite]
Posté par claire jeanne à 14:23 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
18 juillet 2015

"Le Duel" de Arnaldur Indridason * * * (Ed. Métaillé Noir, 2014)

1972, toute l'Islande est en émoi : le championnat du monde d'échecs, entre l'américain Bobby Fischer et le russe Boris Spassky va avoir lieu dans quelques jours à Reykjavik. Le russe est déjà arrivé, accompagné de toute une délégation ; mais Bobby Fischer fait des caprices de star, refuse de prendre l'avion, etc...Pendant ce temps-là, un tout jeune homme est découvert poignardé dans un cinéma ; les enquêteurs comprennent assez vite que, fou de films, il s'amusait à enregistrer les bandes sons et ce jour-là, il a dû malheureusement se... [Lire la suite]
Posté par claire jeanne à 09:55 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

17 juillet 2015

"Fatima ou les Algériennes au square" de Leïla Sebbar * * * * (Ed. elyzad poche, 2010 ; 1ère édition Stock 1981)

Fatima, qui vit à La Courneuve dans les années 80 et qui est mère de nombreux enfants, rejoint d'autres algériennes pour bavarder dans le square situé au pied des tours. Dalila, sa fille aînée agée de sept ans, reste collée à sa mère au lieu d'aller jouer ; à moitié cachée par les vêtements de Fatima, elle écoute. Et nous, nous écoutons également les histoires qui se disent là, dans le square, les histoires de toutes ces familles déracinées, qui essaient de ne pas perdre pied : il leur faut vivre à l'européenne mais ne surtout pas... [Lire la suite]
Posté par claire jeanne à 09:59 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
16 juillet 2015

"Un bonheur si fragile" de Michel David Tome 1 L'engagement * * * (Ed. Kennes, 2015)

L'éditeur annonce un "roman du terroir" et c'est exactement cela. Les 500 et quelques pages de cette "brique" se lisent très rapidement tellement l'histoire est prenante et bien écrite.Nous sommes au Québec au tout début du XXème siècle ; dans les petits villages ruraux ce qui compte d'abord c'est le temps : souvent gris, souvent froid, avec pour se chauffer des poêles qui s'éteignent quand on n'est pas là pour les recharger. Ensuite, il y a la religion : l'église, monsieur le curé sont très puissants et dirigent la vie des... [Lire la suite]
Posté par claire jeanne à 16:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 juillet 2015

"La maison des absents" de Tana French * * * * (Ed. France Loisirs, 2013)

Tout allait bien pour "eux" jusqu'à ce que monsieur se retrouve au chomage, jusqu'à ce qu'ils s'aperçoivent que le lotissement dans lequel ils croyaient avoir acheté une belle maison n'était qu'un mirage, jusqu'à ce qu'il y ait des bruits de bête dans le grenier et dans les murs... "Eux", ce sont les Spain, qui vivaient à Brianstown, sur la côte irlandaise pas très loin de Dublin, un joli coin racheté par un promoteur. Madame Spain, Jenny, parlait tous les jours avec sa soeur au téléphone ; ce matin d'octobre, quand personne ne répond... [Lire la suite]
Posté par claire jeanne à 22:07 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
01 juillet 2015

"Le cas Eduard Einstein" de Laurent Seksik * * * * (Ed. J'ai lu, 2014)

1930, en Suisse, Eduard Einstein a sa première grosse crise de schizophrénie, il a vingt ans ; les parents ont divorcé et les deux enfants Hans-Albert et Eduard l'ont vécu comme un abandon de la part de leur père qui était parti vivre avec une autre femme et travailler à Berlin.Le sort d'Albert Einstein devient peu à peu très difficile en Allemagne ; il est juif, impossible que "E = MC2 " soit la découverte d'un "youpin"... Malgré son prix Nobel, il devient l'ennemi public numéro 1 et doit s'exiler. Il part pour les Etats Unis ;... [Lire la suite]
Posté par claire jeanne à 12:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]