27 mars 2015

"Vivre sans pourquoi" de Alexandre Jollien * * * * * (Ed. L'iconoclaste / Seuil, 2015)

Encore une fois, le "philosophe handicapé" nous étonne et nous bouleverse, encore une fois il est là où on ne l'attendait pas. Un changement radical de vie pour aller encore plus loin, dans la connaissance de soi, dans la connaissance de l'autre."Ce qui me frappe lorsque je contemple la vie de Jésus, c'est sa liberté, sa puissance pleine de douceur et de vérité. Il soigne, il guérit, il console, il marche, il donne à manger aux démunis. Il me réveille.Je dois confier ici une peine : quand je parle du bouddhisme, on trouve cela plutôt... [Lire la suite]
Posté par claire jeanne à 19:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 mars 2015

"Soumission" de Michel Houellebecq * * * * (Ed. Flammarion, 2015)

"... seule la littérature peut vous donner cette sensation de contact avec un autre esprit humain, avec l'intégralité de cet esprit ..."."Seule la littérature peut vous permettre d'entrer en contact avec l'esprit d'un mort, de manière plus directe, plus complète et plus profonde que ne le ferait même la conversation avec un ami ...""... un auteur c'est avant tout un être humain, présent dans ses livres, qu'il écrive très bien ou très mal en définitive importe peu, l'essentiel est qu'il écrive et qu'il soit, effectivement présent dans... [Lire la suite]
Posté par claire jeanne à 17:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 mars 2015

"La Belle Amour humaine" de Lyonel Trouillot * * * * * (Ed. Babel, 2013 ; première édition 2011)

Grand prix du roman métisPrix du salon du livre de Genève Lyonel Trouillot, une des grandes plumes haïtiennes contemporaines, nous emmène sur son île, à la découverte de la vie d'une communauté d'habitants, à travers l'histoire de la rencontre improbable de deux personnes provenant de mondes différents : Anaïse, une jeune occidentale vient à la recherche de ses origines paternelles et Thomas, haïtien, lui sert de guide et de chauffeur. Pendant ce trajet assez long, de la capitale où Anaïse a débarqué jusqu'au petit village côtier... [Lire la suite]
Posté par claire jeanne à 17:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 mars 2015

"L'île des chasseurs d'oiseaux" de Peter May * * * * (Ed. Babel noir, 2011)

Un bon roman policier, "mais pas que"... Le personnage principal, l'inspecteur Fin Macleod revient sur l'île où il a grandi, l'île de Lewis au nord de l'Ecosse, car un meurtre y a été commis ; bien sûr, de nombreux souvenirs vont alors affleurer, surtout quand il va revoir son ancien amour de jeunesse, son ancien meilleur ami, ses camarades de classe qui ont vieilli, les lieux où il a vécu ses dix-huit premières années.L'île des chasseurs d'oiseaux est un "gros caillou", l'An Sgeir, où viennent nicher par milliers des fous de Bassan... [Lire la suite]
Posté par claire jeanne à 09:36 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
08 mars 2015

"Les notes de la mousson" de Fanny saintenoy * * * * (Ed. Versilio, 2015)

Merci à Babelio et aux éditions Versilio. Le livre s'ouvre sur les préparatifs d'un mariage au coeur du quartier chrétien de Pondichéry ; mais quand les fiancés entrent dans l'église, il n'y a personne à l'intérieur, même l'organiste s'est décommandé. Une fois que le curé les a mariés, ils se rendent à la salle de réception où un seul couple d'invités est venu. Que s'est-il passé ?La jeune femme dira bientôt à sa servante Ahmma qu'elle va avoir un bébé. Puis c'est l'histoire de Kanou, un petit garçon de presque dix ans, assez... [Lire la suite]
Posté par claire jeanne à 16:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 mars 2015

"Le canapé rouge" de Michèle Lesbre * * * * (Ed. folio, 2009 ; première édition, 2007)

Prix Pierre-Marc-Orlan 2007. En partant essayer de retrouver en Sibérie son ami et ancien amant Gyl, une femme pense à sa vie. Elle a sans doute une cinquantaine d'années et a choisi le train pour aller de Moscou à Irkoustk et au bord du lac Baïkal, d'où lui sont parvenues les dernières nouvelles de Gyl. Les chapitres courts entremêlent sa vie actuelle - elle s'occupe beaucoup d'une vieille dame, sa voisine du deuxième étage - et ses souvenirs ; les deux femmes, qui se sont retrouvées et reconnues malgré la différence d'âge, iront... [Lire la suite]
Posté par claire jeanne à 13:24 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

05 mars 2015

"Le désert de la grâce" de Claude Pujade-Renaud * * * * (Ed. Babel, 2009 : première édition, 2007)

Prix paroles d'encre ; Grand prix littéraire de Saint-Emilion Pomerol Fronsac 2008. Par les différentes voix qui se font entendre, le lecteur cerne petit à petit ce qu'a représenté l'Abbaye de Port-Royal des Champs au 17ème siècle. La première de ces voix et la plus fréquente est celle de Marie-Catherine Racine, fille aînée du grand Jean Racine et ancienne élève de Port-Royal ; en ce mois de décembre 1711, elle doit accompagner le cercueil de son père, mort treize ans auparavant, jusqu'à un nouveau cimetière, après l'avoir fait... [Lire la suite]
Posté par claire jeanne à 19:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
05 mars 2015

"Cet instant-là" de Douglas Kennedy * * * (Ed. Pocket, 2013 ; première édition, 2011)

Thomas Nesbitt a eu une enfance sans problèmes matériels ou financiers, mais passée entre des parents qui ne s'entendaient pas ; marqué, il n'arrive pas à avoir de relation amoureuse suivie et part alors à l'étranger. C'est lui le narrateur, et le jeune écrivain journaliste qu'il est, part en Europe, à la découverte de Berlin, de Berlin-Est en particulier ; c'est avant la chute du mur, et c'est une partie très intéressante du livre que cette arrivée d'un américain dans une partie de ville bouclée "... les autorités est-allemandes... [Lire la suite]
Posté par claire jeanne à 14:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 mars 2015

"Pour que tu ne te perdes pas dans le quartier" de Patrick Modiano * * * (Ed. Gallimard, 2014)

Eh bien, ma foi, une histoire plutôt prenante dont on a envie de savoir la suite et la fin ; ce qui est étonnant ici c'est que l'auteur n'a visiblement pas le souci de résoudre une énigme de façon cohérente. Il avance dans son histoire en lâchant certains de ses personnages en route ; mais est-ce vraiment gênant ? La fin du livre, si elle surprend un peu car elle est assez abrupte, est logique et donne l'impression que le narrateur est bien arrivé là où il le souhaitait."Pour que tu ne te perdes pas dans le quartier" c'est ce qu'une... [Lire la suite]
Posté par claire jeanne à 09:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
25 février 2015

"L'Oeuvre au Noir" de Marguerite Yourcenar * * * * * (Ed. folio, première parution 1968)

Marguerite Yourcenar avait dit dans l'émission "Radioscopie" que lui avait consacré Jacques Chancel en 1979, qu'elle pensait que son livre le plus important était "L'Oeuvre au Noir". La relecture de l'histoire de Zénon, dont l'auteure précisait également qu'il était "son frère", est un bonheur peu comparable à d'autres ; Zénon médecin et chirurgien de la Renaissance, mais aussi philosophe, alchimiste et athée, est un homme au corps et à la pensée libres. Splendeur de l'écriture, intelligence du propos, grande érudition sous-jacente,... [Lire la suite]
Posté par claire jeanne à 16:41 - - Commentaires [5] - Permalien [#]