01 septembre 2014

"Long week end" de Joyce Maynard * * * * (Ed. 10/18, 2011)

C'est le fils, Henry, qui raconte l'histoire ; sa mère, Adèle, une ancienne danseuse, très belle femme encore assez jeune, a été quittée par son mari, le père d'Henri, qui depuis s'est remarié avec Marjorie et a eu un bébé avec elle. Henry voit son père le samedi soir à un "dîner familial" chez "Friendly". Au cours du livre, on connaitra mieux la vie d'Adèle qui reste maintenant presque recluse chez elle ; on saura l'origine de ses problèmes... La mère et le fils, en prévision d'un épisode caniculaire et de la rentrée des classes... [Lire la suite]
Posté par claire jeanne à 09:26 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

26 août 2014

"Le maître des illusions" de Donna Tartt * * * * * (Ed. Pocket; 1994)

C'est sans doute l'écriture, simple mais belle et précise qui donne cette intensité au récit ; après le prologue qui nous apprend qu'un groupe d'amis étudiants a commis un meurtre, le livre commence par la description de la - jeune - vie de Richard Papen ; et tout le talent de l'auteur est déjà là : le lecteur est très vite "fait comme un rat" ! Pris dans le filet de l'efficacité redoutable de D. Tartt : les choses sont dites clairement, étudiées profondément et on pénètre l'existence du jeune homme, on le comprend, on est lui. Après... [Lire la suite]
Posté par claire jeanne à 09:51 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
20 août 2014

"Les armes secrètes" de Julio Cortazar * * * * (Ed. Folio, première parution française 1963)

Ce recueil de cinq nouvelles dont la dernière donne son titre au livre nous entraîne dans un univers décalé, à la limite du réel et du fantastique, ou de l' "anormal" au sens propre du terme. Chaque nouvelle est très différente des autres, mais toujours l'auteur creuse profondement son propos : situations, caractères des personnages ; les thèmes abordés sont la perception du temps, la notion de double ou de dédoublement, du sens de la vie, l'imaginaire et l'absurde... On boit du cognac et on fume beaucoup chez Cortazar, et la fin de... [Lire la suite]
Posté par claire jeanne à 14:03 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
18 août 2014

"L'invention de Morel" de Adolfo Bioy Casares * * * * (Ed. 10/18 ; livre paru en 1940, préfacé par J. L. Borges)

C'est un petit livre d'une centaine de pages, qui, paradoxalement, fascine assez vite parce qu'on ne comprend pas grand-chose, et qu'on aimerait savoir de quoi il retourne ! Les événements vont "s'éclairer" petit à petit, c'est à dire que dans l'esprit du lecteur des hypothèses vont apparaître qui pourraient expliquer ce qu'il lit ; il peut s'agir d'un rêve, des pensées d'un fou, d'une hallucination ou d'une allégorie. On lit le journal d'un homme qui s'est réfugié sur une île : il semble qu'il ait été pourchassé - il aurait été... [Lire la suite]
Posté par claire jeanne à 11:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
14 août 2014

"Cantique des plaines" de Nancy Huston * * * * (Ed. Babel, 1995)

Paula raconte Paddon, son grand-père ; le nom de la famille est “Sterling”, ce sont des immigrés d’origine anglaise, de ceux qui se sont installés dans l’ouest du Canada, en terre indienne, à la fin du XIX ème siècle. Paula s’adresse à son grand-père qui vient de mourir  et qui lui a laissé un manuscrit ; et c’est ainsi qu’elle nous raconte sa vie ; l’écriture est superbe, la construction du récit originale : “ … Ce que je vois ensuite vient de plusieurs années plus tard, de l’époque où tu étais déjà prof de lycée à Calgary,... [Lire la suite]
Posté par claire jeanne à 21:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 août 2014

"Arrive un vagabond" de Robert Goolrick * * * (Ed. Pocket 2013)

Grand prix des lectrices ELLE Roman 2013 Thriller psychologique ? Tragique histoire d'amour ? Comédie de moeurs ? Sans doute un peu tout à la fois... L'histoire se déroule en Virginie en 1948 dans le petit village de Brownsburg ; la vie s'y déroule très paisiblement jusqu'au jour où Charlie arrive au volant de son vieux pick-up. Il a de l'argent, se prend d'amitié pour le petit Sam (6 ans) le fils d'Alma institutrice et de Will, boucher, qui devient son employeur. Petit à petit, il est apprécié par l'ensemble des habitants et... [Lire la suite]
Posté par claire jeanne à 22:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 août 2014

"Adèle et moi" de Julie Wolkenstein * * * * (Ed. POL)

Ce gros livre magnifique est essentiellement l'histoire d'Adèle, née en 1860, arrière grand-mère de la narratrice, et de sa famille. Le récit s'ouvre sur la fuite de la petite fille, dix ans, devant les Prussiens qui encerclent Paris. Adèle part avec sa cousine, Arabella, et les parents de celle-ci, mais ni "Père", médecin ni "Mère" décédée ne l'accompagnent à Saint-Pair. Très impressionnée par ce bord de mer spectaculaire, Adèle, quand elle sera jeune mariée, y fera construire une superbe maison en haut de la falaise. On comprend... [Lire la suite]
Posté par claire jeanne à 17:45 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
24 juillet 2014

"Delirium tremens" une enquête de Jack Taylor de Ken Bruen * * * *

Plus anti-héros que cet ancien flic, à première vue, ça n’existe pas ! Et pourtant, malgré son grave problème d'alcoolisme qui l’a fait renvoyer de la police et qui finit par le conduire à l’hôpital psychiatrique, c’est un homme fort attachant que nous présente Ken Bruen dans “Delirium Tremens” ; et il se pourrait bien que vous trouviez, au bout des 300 pages de l’histoire que Jack Taylor est un héros  véritable ! Une femme, persuadée que sa fille de seize ans ne s’est pas suicidée comme le prétend la police, vient trouver le... [Lire la suite]
Posté par claire jeanne à 22:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 juillet 2014

"Gargantua et Pantagruel" de Battaglia et Rabelais * * * *

Merci à Babelio (masse critique) pour l'envoi de ce livre. Quatrième de couverture : "Le talent de Battaglia, ses superbes jeux d'ombre, sa mise en page novatrice redonnent une seconde vie à cette oeuvre foisonnante, riche d'une leçon d'humanisme. La verve jouissive de Rabelais, ses thèmes précurseurs restent d'une actualité criante". Dans cette belle édition de "littérature illustrée", le choix judicieux des scènes dans les histoires de Gargantua et de son fils Pantagruel permet de dire l’essentiel des deux livres que Rabelais a... [Lire la suite]
Posté par claire jeanne à 21:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 juin 2014

"Le mois le plus cruel" de Louise Penny * * * *

Il est très réussi ce troisième livre de la série des enquêtes d'Armand Gamache (voir les critiques des deux premiers : "En plein coeur" et "Sous la glace" publiées précédemment). Il y a eu un meurtre à Three Pines et comme d'habitude le célèbre inspecteur-chef de la Sûreté du Québec assisté de Jean-Guy Beauvoir va mettre tout son talent à élucider l'énigme ; cette fois il semblerait qu'une femme soit morte de peur au cours d'une séance de spiritisme... En même temps, les menaces qui pèsent sur A. Gamache se précise : l'agente... [Lire la suite]
Posté par claire jeanne à 16:11 - - Commentaires [1] - Permalien [#]