05 mai 2017

"L'affaire Arnolfini" de Jean-Philippe Postel * * * * (Ed. Actes Sud ; 2016)

J'aime la peinture, c'est l'art qui entre tous m'apporte le plus de joie. Alors un livre comme celui-là est bien sûr un grand plaisir : J.P. Postel y décortique le tableau, le fait parler grâce à sa grande culture et sa très précise attention.Car que voit-on de prime abord en regardant le célebre tableau de Jan Van Eyck (1434) ? Un homme, et une femme plus jeune que lui, richement vêtus et se tenant par la main, mais placés à une certaine distance l'un de l'autre et ne se regardant pas ; la femme est visiblement enceinte. Ils sont... [Lire la suite]
Posté par claire jeanne à 17:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 avril 2017

"La loi des Sames" de Lars Petterson * * * (Ed. Folio Policier ; 2014)

Quand Anna Magnusson, substitut du procureur à Stockholm est appelée par sa grand-mère pour venir défendre son cousin Nils Mattis accusé de viol, elle n'hésite pas. L'histoire de famille est lourde : la mère d'Anna était partie de Laponie pour vivre une autre vie en Suède et c'était sa soeur, Sara Marit, la mère de Nils Mattis qui était restée ; son fils s'occupe maintenant du troupeau familial. Le troupeau de rennes, celui qu'on hérite de ses parents et qu'on transmet à ses enfants ; toute l'activité de la famille same dépend de ce... [Lire la suite]
Posté par claire jeanne à 19:26 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
26 avril 2017

"Le garçon" de Marcus Malte * * * (Ed. Zulma ; 2016)

Prix Femina 2016 Attention, écriture superbe ! Fluide, naturelle, utilisant un vocabulaire à la fois choisi et très évocateur. C'est original et très agréable à lire. Premières phrases : " Le jour n'est pas encore levé et ce que l'on aperçoit tout d'abord au loin sur la lande est une étrange silhouette à deux têtes et huit membres dont la moitié semble inerte. Plus dense que la nuit elle-même, et comme évoluant en transparence derrière ce voile d'obscurité. La paupière fronce à cette apparition. Doit-on s'y fier ? On se demande. On... [Lire la suite]
Posté par claire jeanne à 10:34 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
07 avril 2017

"L'enfant qui mesurait le monde" de Metin Arditi * * * * (Ed. Grasset ; 2016)

Une petite île en Grèce, Kalamaki ; c'est là que se passe ce très beau roman, c'est là que vit Yannis le fils autiste de Maraki et c'est là que l'architecte new yorkais Eliot Peters d'origine grecque, vient penser à sa fille, Dickie, décédée accidentellement dans l'amphithéâtre qu'elle étudiait. La mort de Dickie a eu lieu au moment de la naissance de Yannis, aussi quand les parents de l'enfant divorceront, que son père le délaissera, Eliot petit à petit s'occupera du garçon ; un enfant différent, aimé de tous les habitants de l'île,... [Lire la suite]
Posté par claire jeanne à 18:52 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
06 avril 2017

"La cache" de Christophe Boltanski * * * * (Ed. Folio ; 2016)

Prix Femina 2015 C'est l'histoire d'une famille, celle de Christophe Boltanski, racontée de façon allègre et passionnante.Séparés par des plans de l'habitation familiale, rue de Grenelle, et intitulés "voiture", "cuisine", bureau..., les chapitres s'enchaînent, nous plaçant très rapidement dans l'intimité de cette famille hors-norme, d'origine juive et russe, un peu à la façon d'un jeu de Cluedo.Le personnage principal, la grand-mère, Marie-Elise / Myriam, encartée au parti communiste et surnommée "Mère-Grand" a eu la polio et se... [Lire la suite]
Posté par claire jeanne à 17:26 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
03 avril 2017

"C'est dimanche et je n'y suis pour rien" de Carole Fives * * * (Ed. Folio ; 2016)

Un sujet grave mais un texte lumineux ! Un roman assez court, une belle langue parfois un peu populaire, et une histoire qui donne beaucoup à réfléchir...L'héroïne, Léonore, ne s'est jamais vraiment remise de la disparition de son premier amour ; elle avait quinze ans et José en avait dix-neuf. C'était un fils de famille portugaise immigrée en France dans les années soixante et petit à petit Carole Fives nous racontera et l'histoire de cette famille, et celle de Léonore. Vingt-cinq ans après, Léonore ressent le besoin d'aller au... [Lire la suite]
Posté par claire jeanne à 21:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 avril 2017

"Le carnet d'or" de Doris Lessing * * * * * (Ed. Le Livre de Poche ; première parution en français 1976, en anglais 1962)

Doris Lessing a reçu le prix Nobel de littérature en 2007. (Magnifique discours) Le carnet d'or a reçu le prix Médicis étranger en 1976. Comment parler de ce livre qui a été tant commenté, étudié, critiqué, chroniqué ? Peut-être en livrant simplement quelques ressentis à la lecture de cette oeuvre ; ce fut une lecture commune avec Brigitte et Victoire qui donnent ainsi leurs avis. - B : le(a) lecteur(trice) peut avoir du mal au début, mettre du temps à comprendre qui est qui ; mais quand on est accroché, on ne le lâche plus. -... [Lire la suite]
Posté par claire jeanne à 10:36 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
15 mars 2017

"Dérive sanglante" de William G. Tapply * * * (Ed. Gallmeister ; 2017)

Le titre n'est vraiment pas terrible par rapport au récit ! Bien sûr c'est un roman policier avec meurtres et tentatives de meurtres, enquête et révélation finale. Mais ce livre, c'est aussi bien autre chose ! C'est surtout : la quête d'identité d'un homme de trente-huit ans, qui n'a plus de souvenirs, sauf quelques flashes, de sa vie avant l'hôpital où il fût conduit après avoir été foudroyé ; une belle histoire d'amour, pas simple du tout ; et plus que tout, l'atmosphère d'une superbe région des Etats Unis, le Maine, riche... [Lire la suite]
Posté par claire jeanne à 13:46 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
12 mars 2017

"Petit pays" de Gaël Faye * * * * (Ed. Grasset ; 2016)

" Il m'obsède ce retour. Pas un jour sans que le pays ne se rappelle à moi. Un bruit furtif, une odeur diffuse, une lumière d'après-midi, un geste, un silence parfois, suffisent à réveiller le souvenir de l'enfance. "tu n'y trouveras rien, à part des fantômes et un tas de ruines" ne cesse de me répéter Ana, qui ne veut plus jamais entendre parler de ce "pays maudit". Je l'écoute, je la crois. Elle a toujours été plus lucide que moi. Alors je chasse cette idée de ma tête. je décide une fois pour toute que je n'y retournerai plus. Ma... [Lire la suite]
Posté par claire jeanne à 20:06 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
11 mars 2017

"Les cygnes de la Cinquième Avenue" de Mélanie Benjamin * * * * (Ed. Albin Michel ; 2017)

Merci à Babelio et aux éditions Albin Michel pour cette belle découverte. Les "cygnes" étaient ces femmes magnifiques, élégantes et racées, qui habitaient la cinquième avenue dans les années 50 et constituaient , avec leurs riches et séduisants maris, la haute société new yorkaise d'alors.La plus admirée et recherchée était Babe (Barbara) Paley, dont on voyait le visage et les tenues dans Vogue, Harper's Bazaar et Life. Ses grandes amies, les autres cygnes, étaient des femmes comme elle : menant des existences étonnantes, très... [Lire la suite]
Posté par claire jeanne à 11:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]