pays_nuage_blancPartir en Nouvelle Zélande en 1852, c'était l'Aventure avec un grand A ! Deux jeunes femmes anglaises se lancent, l'une, Hélène, préceptrice, pour se marier avec un fermier qui a mis une petite annonce dans un bulletin paroissial, l'autre Gwyneira, une jeune lady passionnée de chevaux, de chiens et d'élevage, que son futur beau-père emmène pour son fils à l'autre bout du monde.
De nombreuses semaines de bateau plus tard, alors qu'elles se sont liées d'une amitié indéfectible, elles arrivent en vue de l'île du Sud, cachée derrière des nuages, "une longue couche de ouate blanche..., on aurait dit que les montagnes flottaient dans une masse cotonneuse, blanche et lumineuse". Un pays absolument magnifique !
Elles vont, chacune de son côté, rejoindre la vie prévue pour elles ; elles connaîtront bonheurs et déboires, des vies assez âpres dans un pays neuf, où peu de colons sont vraiment installés, où les immigrés anglais cherchent à rester ou à devenir des gentlemen tout en se conduisant souvent de façon "cavalière" avec les femmes ou les indigènes. Il faudra du temps aux Maoris pour comprendre que les Blancs les ont quelque peu spoliés et réclamer leur dû.

Une saga néo zélandaise très prenante, émouvante souvent, facile à lire, qui nous apprend plein de choses - en plus du comportement des humains qui peut aller de l'héroïque au désespérant... Ne boudons pas notre plaisir de lire une belle histoire, bien racontée de surcroît.
Un "petit pavé" pour l'été et... chic alors, il y a deux autres tomes !

Premières phrases : "Eglise anglicane de Christchurch (Nouvelle-Zélande) recherche jeunes femmes honorables, capables de tenir un ménage et d'éduquer des enfants, pour contracter mariage avec messieurs de notre paroisse, hommes aisés bénéficiant tous d'une réputation irréprochable.
Le regard d'Hélène s'arrêta un bref instant sur la modeste annonce du bulletin paroissial qu'elle avait parcouru en diagonale pendant que ses élèves étaient absorbés par un exercice de grammaire."

 

Livre lu dans le cadre du "Pavé de l'été" 2016

pave__2016