11 février 2018

"La tresse" de Laetitia Colombani * * * * (Ed. Grasset ; 2017)

Bon, ça ne commence pas très bien ! Smita, l'indienne de la caste des intouchables ramasse la merde des autres, les Jats, à mains nues sans avoir jamais le droit de lever les yeux ; elle, sa fille de six ans et son mari mangent les restes qu'on veut bien leur jeter ou les rats que le père de famille attrape dans les champs, c'est son travail. Smita ne veut pas de cette vie pour sa fille ; elle réussit à l'inscrire à l'école mais la petite est battue pour n'avoir pas voulu faire le ménage...Giulia la sicilienne a une vingtaine d'années... [Lire la suite]
Posté par claire jeanne à 17:23 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

09 février 2018

"La part du feu" de Hélène Gestern * * * (Ed. Arléa ; 2013)

Prix littéraire des lycéens d'Ile-de-France 2014 Eh bien ! Mais quelle histoire ! Celle d'un étonnant secret de famille, bien gardé pendant très longtemps, mais... évidemment il finit par ressortir au grand jour. "Je le sentais déterminé à liquider un très vieux mensonge et à se défaire en même temps d'un fardeau. Alors, il a poursuivi, en articulant bien, comme l'agrégé de grammaire qu'il est : "Je regrette que tu l'apprennes de cette façon. Je ne suis pas ton père biologique. Je t'ai reconnue à la naissance. Mais je ne t'ai pas... [Lire la suite]
Posté par claire jeanne à 18:42 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
07 février 2018

La vie secrète des arbres" de Peter Wohlleben * * * (Ed. Les Arènes ; 2017)

Comme l'auteur le dit lui-même dans son avant-propos, c'est au contact du public qu'il a commencé à voir les arbres comme autant d'êtres vivants et non de fûts à couper et à vendre. Et il fut le premier étonné de ce qu'il a découvert ; par exemple, il y a de l'amitié entre certains arbres qui s'entraident par l'intermédiaire de leurs racines. Bien qu'il y ait des solitaires, une forêt est une communauté d'arbres. Les arbres se parlent aussi, grâce à des odeurs : ainsi les acacias de la savane africaine, qui augmentent la teneur de... [Lire la suite]
Posté par claire jeanne à 19:03 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
07 février 2018

"Summer" de Monica Sabolo * * * * (Ed. JC Lattès ; 2017)

Dès les premières phrases, c'est la "plongée" dans un univers original, assez poétique et plutôt mystérieux, celui de Monica Sabolo : de l'eau, des algues, les bords du lac Léman, des reflets de poissons, des rêves dans les eaux sombres, une jeune ondine dans une chemise bleue... Un homme d'une quarantaine d'années ne va pas bien ; il ne s'est en fait jamais remis de la disparition de sa soeur, Summer, à l'âge de dix-neuf ans - il y a de cela presque vingt-cinq ans - alors que lui n'avait que quinze ans ; il était le petit frère,... [Lire la suite]
Posté par claire jeanne à 09:31 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
04 février 2018

"Obia" une enquête du capitaine Anato en Amazonie française de Colin Niel * * * * ; Ed. Babel noir, 2017

Le(a) lecteur(trice) sort très satisfait(e) du temps passé avec "Obia" ; plus de 500 pages mais un texte très agréable, une intrigue captivante et toute une histoire de pays et de peuples vus à hauteur d'homme.C'est un très bon bouquin, plusieurs fois primé ( Prix Quai du polar / 20 minutes 2016, etc.) et il le mérite largement ! Seule petite question : apprécie-t-on autant quand on n'a pas vécu en Guyane, quand on n'a pas l'expérience personnelle de "l'enfer vert" ? Sans doute oui, parce que tout le talent de l'auteur est de nous... [Lire la suite]
Posté par claire jeanne à 18:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 janvier 2018

"L'infinie patience des oiseaux" de David Malouf * * * * (Ed. Albin Michel ; publié en France en 2018, écrit en 1982)

Merci à Babelio et aux éditions Albin Michel Il y a deux parties nettement séparées dans ce récit, deux parties qui se répondent : les garçons et les oiseaux dans un premier temps, les garçons à la guerre ensuite. Si les oiseaux sont la liberté, la légèreté et la beauté, la guerre, elle, n'est que pesanteur et laideur, bien que pleine d'humanité grâce aux mots de l'auteur.Quand le livre commence, deux garçons d'une vingtaine d'années se rendent compte de leur amour commun pour la Nature et en particulier pour les oiseaux. L'un,... [Lire la suite]
Posté par claire jeanne à 15:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 janvier 2018

"La leçon d'allemand" de Siegfried Lenz * * * * * (Ed 10/18 ; première parution 1968)

Mais quel grand bonheur de lire un livre comme celui-là ! Un bonheur bien trop rare de rencontrer cette littérature qui sort complètement de l'ordinaire, qui  comble le lecteur d'une joie sans pareille. Une île sur l'Elbe, tout au nord de l'Allemagne, dans un établissement pour "jeunes délinquants" : le jeune Siggi Jepsen, dont on ne comprend que bien plus tard ce qu'il fait là, est puni parce qu'il a rendu feuille blanche à son devoir d'allemand. Le sujet : "Les joies du devoir" ; pourtant il sait ce qu'il peut écrire,... [Lire la suite]
Posté par claire jeanne à 10:56 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
10 janvier 2018

"L'habitude des bêtes" de Lise Tremblay * * * (Ed. Boréal ; 2017)

C'est l'histoire d'un homme, Benoît, le narrateur, devenu bon grâce à son chien, Dan ; Dan lui avait été glissé dans la poche quand ce n'était encore qu'un chiot et il l'avait gardé.Nous sommes au Québec, de nos jours, dans des paysages magnifiques et grandioses ; et nous y sommes vraiment, par la magie de l'écriture de Lise Tremblay, qui restitue une atmosphère de neige, de froid, de grande beauté. Autrefois, celui qui raconte, était dentiste, gagnait beaucoup d'argent et partait dès que possible en hydravion chasser et pêcher dans... [Lire la suite]
Posté par claire jeanne à 12:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 janvier 2018

"Le garçon sauvage" de Paolo Cognetti * * * (Ed. 10/18 ; première parution 2013)

Il est parti à la fin de l'hiver, dans la montagne, il n'en pouvait plus... A l'instar, entre autres, du jeune héros de "Into the wild" et de l'écrivain Henry David Thoreau dont il cite le manifeste, il part vivre "dans les bois, vivre de manière réflechie... et ne pas découvrir à sa mort qu'il n'avait pas vécu". "Il", c'est l'auteur, qui veut retrouver la montagne de ses vacances d'enfant, ses souvenirs les plus heureux. Alors il monte dans les Alpes où il habite une "baita" (un chalet) isolée ; il nous raconte son installation dans... [Lire la suite]
Posté par claire jeanne à 18:42 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
04 janvier 2018

"La salle de bal" de Anna Hope * * * * (Ed. Gallimard ; 2017)

Mais qu'a-t'elle donc fait, cette pauvre Ella, pour être mise en prison ?En fait la jeune ouvrière de la filature n'est pas emprisonnée mais internée à l'asile de Sharston (Yorkshire), un grand ensemble pour aliénés indigents. Ce qu'elle a fait : briser une vitre pour voir le ciel et respirer un peu d'air frais ; les fenêtres de l'usine sont constamment fermées et Ella qui travaille depuis l'âge de huit ans a toujours les yeux rouges et gonflés par les peluches qui volent et a du mal à respirer l'odeur écoeurante de la laine. Nous... [Lire la suite]
Posté par claire jeanne à 17:46 - - Commentaires [2] - Permalien [#]